26/08/2006

T'as de beaux yeux, tu sais !

Au hasard d'une promenade dans la campagne d'Ohain...
 
Pas évident... du vent... une main qui tient le chardon pour le
 
stabiliser et l'autre qui fait clic... mais c'est ça qui est grisant,
 
réussir une photo dans ces conditions...
 
 
 
 
Comique cette bestiole, à chaque fois que j'approchais mon petit
 
numérique, elle relevait la tête... ça facilite...
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

18:26 Écrit par richard dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : abeilles-bourdons-etc |  Facebook |

Commentaires

Il y a un siècle on aurait dit : elle a une coquetterie dans l'oeil ;-)

Écrit par : may | 28/08/2006

Qui c'est celui-là qu'elle à l'air de se dire! Curieux! Bravo pour ta maîtrise et ta patience pour photographier tout cela.

Écrit par : bri | 13/09/2006

Sommes-nous des antennes ? Notre cerveau est une antenne ! Commençons par une petite observation des antennes de télé. Pas besoin d’être spécialiste. Les plus anciens, se souviennent des grandes antennes, dites VHF. C’était les premières années de la télé. Ensuite sont arrivés des modèles plus petits (UHF). Chaque région avait son style. Le « râteau » était plus ou moins grand, horizontal, vertical… Les antennes sont polarisées. En fin de compte ne peuvent communiquer que les antennes qui se ressemblent. Avez-vous fait le lien avec la structure des antennes des insectes ? Chaque espèce possède des antennes caractéristiques. Mais c’est un autre sujet d’étude.
Passons à une autre observation : Le micro-onde agite les molécules d’eau et ainsi réchauffe la nourriture qu’il contient ! Les ondes et la matière sont étroitement liées. Il en va de même avec le magnétisme entre votre corps et les appareils médicaux à RMN (Résonance magnétique nucléaire).
C’est pareil pour le cerveau. Il émet des ondes, mais surtout il est en même temps sa propre antenne !
Les observations du cerveau démontrent que l’activité de ses différentes zones dépend de ce que nous sommes en train de faire… dormir, manger, courir, penser… Les zones activées constituent une forme caractéristique de ce qui sommes en train de faire. Par les ondes qu’elle émet, cette forme plus existée peut entrer en communication avec des formes identiques se trouvant sur la même longueur d’onde. Peut-on parler de syntonie ?
On pourrait imaginer que les zones actives fonctionnent en émetteur alors que leur image complémentaire, les zones passives, sont limitées au rôle de récepteurs.
La personne change d’activité. L’image des zones actives du cerveau change aussi. L’antenne change de forme. Elle rentre en liaison avec les personnes offre une la même image d’antenne cérébrale… et peut-être le même activité physique.
Belle hypothèse pour revisiter quelques principes des sciences humaines. Votre avis sur : http://spesaltera.canalblog.com/

Écrit par : Régis | 24/09/2006

Excellent j'adore!!!

Écrit par : Oli | 06/11/2006

Les commentaires sont fermés.