24/01/2010

Punaise des bois... Pentoma rufipes

L'hiver aidant, je mets un peu d'ordre dans mes photos...

 

Cette jolie punaise, prise en forêt de Soignes me semble bien typée !

 

 

 

 

30-09--2007 025

 

 

 

 

30-09--2007 021

 

 

 

 

 

30-09--2007 020

 

 

 

 

 

J'ai regardé à gauche et à droite et me suis retrouvé dans les Pentatomidae... puis Picromerus ou Carpocoris...

 

A force de regarder (dans mon petit Larousse de poche des Insectes), je tombe aussi sur la punaise à pattes fauves et aux épaules carrées qui me plaît bien... Pentoma rufipes ??

 

J'attends la réponse d'un forum pour confirmer...

 

Ben ça n'a pas attendu...

Le symphatique forum

http://forums.futura-sciences.com/identification-especes-...

m'a déjà répondu...

 

 

"Pour moi, c'est bien une Pentatoma rufipes ou punaise des bois ou punaise à pattes rousses, très commune en Europe.
La forme de son pronotum, la tache jaune ou rouge à la pointe du scutellum sont caractéristiques de la bête ( en plus des pattes rousses ).
Les glandes odoriférantes se situent à la base de la troisième paire de pattes, donc sur les côtés de l'abdomen."

 

 

 

punaises

 

 

 

punaises

 

22:44 Écrit par richard dans Général, Punaises | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : punaises |  Facebook |

01/01/2010

"Bête de la Vierge"... Coccinelle !!

Première promenade sylvestre après la saint-Sylvestre...

 

Froid de canard mais vivifiant... je ne m'attendais pas à trouver une bestiole à me mettre sous l'objectif...

 

Ma première de 2010...

 

et ce fut la "bête de la Vierge" (innocence et  pureté)  pour les uns et la "bête à Bon-Dieu" pour les autres...

 

Après les "fils de la Vierge" si chères à nos arachnides, voici la "bêtre de la Vierge"...

 

 

 

 

 

01-01-2010 004a

 

 

01-01-2010 004

Symbole positif s'il en est... c'est, quoiqu'il en soit, un bon présage ! 

Ses lettres de noblesse :

Autres noms vernaculaires: Bêtes à Bon Dieu, Bête du Paradis (Hainaut), Catherinette, Géline dé bon Dieu, Oiseaux de la Vierge, Petits veaux du Seigneur, Poulettes de la Madone Poulette de Dieu, Vache à Dieu.

De précieux auxiliaires des cultures
Malgré leurs pattes courtes, les coccinelles sont habiles à la course. Certaines mangent des végétaux, mais la plupart se nourrissent de cochenilles et de pucerons, moeurs alimentaires qui en font de précieux auxiliaires de l'agriculteur. C'est ainsi que Rodolia cardinalis a sauvé une plantation d'agrumes menacée par les cochenilles des agrumes (Peryceria purchasi). Ainsi la Ville de Paris a produit dans une serre d'élevage environ 74 000 larves en 1992, pour le traitement de ses parcs. Des oeufs, produits par la ville de Caen, sont disponibles en différents points de vente en France.

 

Trouvé sur :

http://coxilanddu26.centerblog.net/2928293-*Histoire-de-la-COCCINELLE


18:47 Écrit par richard dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coccinelle |  Facebook |